RPG LPDC

Forum de la guilde Les Promesses Du Crépuscule du serveur Domen de Dofus .
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un rêve inclue forcément une réalité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oreax



Messages : 5
Date d'inscription : 19/12/2010

MessageSujet: Un rêve inclue forcément une réalité...   Dim 19 Déc 2010 - 18:05

[HRP] Yop à tous la guilde, alors pour ceux ne m'ayant pas encore croisé sur le canal de la guilde, je suis Oreax, tout nouveaux promis. Je vois ce sujet comme une présentation afin que vous me connaissiez mieux, d'abord en brut avec quelques infos et ensuite on se glissera doucement vers mon récit de rôliste débutant (oui, j'ai côtoyé le RP mais jamais vraiment pratiqué).

Alors, votre nouvelle recrue est originaire du beau Royaume de Belgique et y vit toujours. J'ai 17 ans, étudiant en Arts et passionné par le web. J'ai repris Dofus il y a à peu près 3 semaines, peut-être 4. Mon compte date d'il y a 2 ans je pense. j'avais arrêté, pour des raisons que j'ai oublié d'ailleurs, mais je me suis surpris lors d'un grand moment d'ennuis à retélécharger jeu, donc me voici...[/HRP]

Alors qu'il cherchait un trésor, un jeune énutrof trouva, bien enfouis sous terre, les restes de ce qu'il semblait être un livre.
Tout d'abord exaspéré de ne toujours trouver que des biblos sans réelle importance, il le lança dans les hautes herbes se trouvant un peu plus loin que lui. Au moment où il touchait le sol, le bouquin envoya un éclat lumineux qui vint frapper d'un coup l'oeil du petit énu. Curieux, il s'avança et s'aperçu que, sous la poussière et la saleté, la couverture du livre était en fait couverte d'une feuille d'or... En filigrane on pouvait lire


La vie d'un Iop au service de l'Ombre
-
Oreax


Piqué au vif et sans comprendre, il tourna la première page et se mit à lire...


Préambule

Si toi, qui que tu sois, lis ce livre... Sache que tu as découvert mon bien le plus précieux. Ce ne sont pas des kamas ou des métaux, ou encore une carte au trésor, mais l'histoire de ma vie, les souvenirs de mes quêtes et aventures passées, mes victoires comme mes défaites. Mes réussites, comme mes échecs...
À travers ces pages tu pourras me découvrir, apprendre qui je suis et ce qui m'a mené à écrire ces lignes.


Chapitre 1
Prise de conscience


Je vais d'abord commencer par me présenter, je m'appelle Oreax, chevalier Iop servant l'Ombre.
L'histoire de ma vie n'est fort guère intéressante dans ses débuts. Enfin, elle a dû l'être, mais je ne m'en souviens pas, plus ? Après de multiples efforts, je ne suis jamais parvenu à lever le voile sur mes origines, mes racines, ma vie... Tout ce dont je me rappelle c'est de m'être réveillé dans une taverne de la ville de bonta.
Je ne connaissais ni mon nom, ni mon âge, ni rien. La tenancière qui avait bon coeur m'a hébergé dans une chambre libre et en piteux état à vrai dire jusqu'à ce que je puisse me débrouiller seul.
Mais après tout, qu'est-ce que cela changeait-il ? Où devais-je aller ? Qu'étais-je censé faire ?

J'aurais préféré me souvenir de choses atroces et terribles plutôt que de ne rien savoir. Cela me frustrait à un tel point que je ne pouvais plus dormir mais au fil des jours, des mois, des années, cela s'est apaisé et mes angoisses quant à ma nature aussi. Je me suis créé une famille, il y avait Malikette Bank'et, la tenancière de la taverne et la première à m'avoir soutenu, ensuite vint Koulik, son fils. Il avait 14 ans à l'époque et d'après sa mère, qui selon elle avait le don de très bien deviner les choses, nous avions à peu près le même âge. Nous travaillions lui et moi aux champs pour arrondir les fin de mois. Tout se passait pour le mieux, j'étais heureux de vivre et me disais que même si je ne me souvenais pas de mon ancienne de vie, l'actuelle était parfaite et que je ne pouvais rien demander plus.

Jusqu'à ce que 3 ans plus tard, alors que nous fauchions du blé, Koulik et moi nous sommes fait attaquer par un sanglier enragé, tout s'est passé très vite, je n'avais jamais été préparé à une telle situation et sans que je ne m'en rende compte, la bête avait embroché mon frère...
Horrifié, je l'ai regardé se vider de son sang, impuissant face à la haine que la vie avait contre moi.
Je suis retourné à la maison avec la dépouille de celui qui avait été pour moi le seul et unique ami que je n'avais jamais eus. Malikette était effondrée, malgré les efforts, peu convainquant je l'avoue, que je fournissais pour la réconforter rien n'y fît. Elle se donna la mort dans sa chambre trois jours plus tard.

J'en étais revenu au point de départ, je n'avais plus rien mis à part mes yeux pour pleurer.
Comme elle m'avait légalement adopté j'ai hérité de la taverne et de tous ses avoirs, j'ai tout revendu et suis partis m'installer dans la cité d'Astrub, je devais changer d'air.
Petit à petit, je suis tombé en dépression et me mit à boire, encore et encore, sans doute pour oublier et même pour éviter de penser.
Mon compte se désemplissait de jour en jour, je ne travaillais pas et passais mes journées attablé à la taverne pour noyer mon chagrin dans l'alcool.
Et un beau jour, alors que j'étais saoul et à demi-endormis sur la table, j'entendis une discussion de deux hommes qui semblaient être des gardes de Bonta en permission, ils discutaient à propos d'un jeu qu'ils avaient fait quelques mois auparavant. D'après ce que j'ai compris tant bien que mal, le but était de faire s'énerver un sanglier préalablement capturer et de jouer au Toréador à proximité des champs de Bonta. Je n'y prêtait pas vraiment attention mais il n'y avait qu'eux et moi donc il était difficile de ne pas écouter. À un moment l'un des deux dit en rigolant qu'il avait laisser s'échapper par mégarde le sanglier et que par fainéantise n'a pas cherché à le retrouver.

Mes sens se sont alors réveillés, l'alcool, d'un coup ne faisait plus effet, j'avais peur de comprendre et priais le ciel pour que ça ne soit pas ce que je pensais mais l'autre poursuivis en disant qu'ils feraient mieux de garder cette histoire pour eux parce qu'apparemment un jeune pauvre paysan de Bonta avait été attaqué par le monstre enragé et n'avait pas survécu, il enchaîna et pria son collègue de faire profil-bas car si cela venait à s'apprendre, tous ceux impliqué auraient sans doute un blâme et une petite prise sur salaire ainsi qu'une rétrogradation.

C'est là, à ce moment précis, que j'ai compris.
Ces deux hommes assis au comptoir étaient responsable de ce qu'il m'arrivait, ils m'avaient volé ma famille...

Sans réfléchir et par pulsion, je me suis levé, ai pris le poignard que j'avais acheté à mon arrivée pour me protéger de la grande ville et d'une traite, j'ai tranché la gorge du garde assis à droite, l'autre a immédiatement sorti son épée mais je l'ai pris de court et ma lame s'est retrouvée profondément plantée dans son torse.

Après ça, je ne savais vraiment plus quoi faire, encore plus perdu, j'allais être recherché. J'avais tellement de haine en moi, tout ce à quoi j'avais toujours cru c'était envolé. La gentillesse, l'honnêteté, la compassion... Tout était faux, Bonta m'avait toujours mentit.

C'était décidé, Bonta allait payer, et au prix fort.
Je me suis mis en route pour le seul endroit où je ne pourrais pas être capturer: La cité des flammes, Brakmâr.
Une fois là-bas, je me suis enrôlé dans l'alliance, prêt à en découdre avec ces chiens hypocrite, je ne voyais plus que la haine, la destruction et la vengeance...
Mais seul je n'arriverais à rien et les Brakmâriens avaient la réputation de ne pas être nombreux et encore moins solidaire.
Mais au détour d'une ruelle je rencontra une personne, celle qui m'accepta parmi la guilde Les pro...

Le livre s'arrêtait là, il manquait bien évidemment des pages, et le jeune Enutrof n'en retrouva pas d'autres, même après avoir fouillé les environs.
Il voulait absolument connaître la suite, il avait été embarqué dans ce qui semblait être un fabuleux récit et n'acceptait pas le fait d'en rester là.

Il décida donc de partir en quête des autres morceaux du livre, aux quatre coins du monde des douze s'il le fallait...



[HRP]M'voilà, alors l'histoire de l'énutrof tombant sur mon auto-biographie c'est une manière RP de pouvoir partir par la suite sur un "journal de bord" de mon perso mais à traver du livre =p[/HRP]




Revenir en haut Aller en bas
Lynn'Sha

avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 29
Localisation : perdu sur Frigost, à la recherche de l'Obsidiantre pour lui faire la peau

MessageSujet: Re: Un rêve inclue forcément une réalité...   Dim 19 Déc 2010 - 19:52

[HRP]

Euuuuuh *balbutie* bon alors là je suis bouche bée. m'a fallu chercher mes mots un moment avant de poster pour commenter Ce Rôle Play.

Je ne sais pas si tu pensais à cette histoire depuis déjà un moment mais là j'ai été complètement bluffé !

Sincèrement j'ai passé un bon quart d'heure pour m'assurer que tu n'avais pas repompé ce RP vu la qualité de ton travail, la longueur du texte et la rapidité avec laquelle tu l'as posté.

Bon je me remet de mes émotions et j'essaye de commencer ce petit chef-d'œuvre ^^.

Alors déjà j'adore cette idée de présenter ton histoire comme une auto-biographie. Ça permet à ton personnage de prendre le recul nécessaire pour présenter de manière rationnel ce qui est vraiment arrivé.
C'est plus clair aussi et ça te laisse plus de liberté pour lier les évènements entre eux (H.P.Lovecraft fait pareil. Toutes ses histoires sont rapportés sous la forme d'un support écrit par le personnage principal qui révèle petit à petit ce qu'il a vécu pour enfin arriver à l'horreur et la chute et j'apprécie beaucoup ce concept ^^).

Ensuite j'ai envi de dire "Enfin quelqu'un qui créer une histoire originale sans se baser sur son expérience personnelle de Dofus !". Même le début sort des sentiers battu avec un personnage qui émerge dans une taverne sans savoir ce qui a bien pu lui arriver.

Au delà de ça tu décrit les sentiments de ton personnage de tel manière qu'on a vraiment l'impression d'être dans sa peau (pour un fan de la saga "Assassin Royal" de Robin Hobb comme moi c'est le paradis ^^).

Après il y a la description des actions de tes personnages qui donne une vision très nette des scènes, et en particuliers des combats.

Ce qui m'a étonné après coup c'est que tu ne donne pas beaucoup de détails pour décrire l'environnement des personnages. On a juste l'indication des lieux, d'un peu de mobilier, mais sans plus. Mais au final la profusion de détails liés à l'état d'esprit de ton personnage et les actions des différents acteurs suffit à fixer la scène et donc j'ai tout autant apprécié ton RP malgré mes préférences habituelles.

Je conclurais sur la qualité de ta prose et la diversité de ton vocabulaire qui parachève le tableau.

Non vraiment ce RP a été une véritable surprise pour moi et surtout une excellente surprise. J'ai pris un véritable plaisir à lire ce chapitre 1 et j'espère par la suite pouvoir lire les chapitres suivant de ton carnet de bord ^^.

PS: Si je voulais trouver un "défaut" je dirais que j'étais dégouté de ne pas trouver un moyen pour faire intervenir mon personnage de manière Rôle play pour réagir à ton RP étant donné que ce carnet de bord est censé être écrit après coup x). Nan je déconne je trouve pas de défaut à te reprocher en fait (et ça fait assez bizarre d'ailleurs, d'habitude j'aime bien mettre le doigt sur les petits défauts '-'), bravo pour ce RP que tu nous offre !
Sinon tu signale étudier l'art, si tu as des productions n'hésite pas à nous en faire profiter. Pour ma part ce sera avec plaisir que j'y jetterais un coup d'oeil ^^.

[/HRP]


Dernière édition par Lynn'Sha le Dim 19 Déc 2010 - 20:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oreax



Messages : 5
Date d'inscription : 19/12/2010

MessageSujet: Re: Un rêve inclue forcément une réalité...   Dim 19 Déc 2010 - 20:21

[HRP]Heu... Bah... Merci ? '-'
Ben en fait non j'y avais pas pensé avant mais j'ai dû réfléchir pas mal avant de commencer quand même.
Je n'ai pas non plus pompé ça autre part x)
Tu peux chercher mais je ne pense pas que cela ressemble à quelque chose de fait ou du moins de connu (car on le sait: tout a déjà été fait)
Pour l'auto-biographie, ça m'a sauté aux yeux car je viens juste de finir de lire Invictus, qui est une biographie et il y a quelque temps, la fleur bleue qui lui est une auto-biographie. Vu la complexité du RP pour moi qui n'y connait pas grand chose j'ai opté tout d'abord pour la facilité.

Ensuite oui pour les détails, j'aurais voulu écrire beaucoup plus en fait x)
Mais j'ai pris l'habitude de ne pas écrire trop car quand c'est le cas, je me retrouve trop souvent face à un mur et j'avais peur que cela ne fasse trop long =/
Mais j'ai eu un peu de mal aussi au niveau de l'univers, je ne connais pas vraiment Dofus et son monde dans les détails donc j'ai fais avec ce que j'avais.

J'ai essayé de miser un peu plus sur les sentiments du personnage, en particulier sur sa fragilité face à la solitude. Jusqu'à la fin il est fragile et très émotif mais quand il se rend compte de la véritable nature des sentiments qui l'entourent dans ce monde, il pète sa durite et bascule doucement à l'opposé de ce qu'il est. On remarquera qu'il n'éprouve pas l'ombre d'un remord à avoir tué les gardes.
Je pense qu'après coup, ce n'est pas tant la vengeance qui l'anime(ra) mais simplement la vie.
Pas assez de cran pour en finir alors son seul but est la facilité et la destruction simple.

C'est encore très confus dans sa tête pour le moment (et accessoirement dans la mienne vu que j'ai plusieurs choix pour le faire évoluer, mais chacuns très différents et c'est ce qui déterminera son futur)

Pour ce qui est de mes productions, j'ai quelques carnets de croquis remplis mais aucuns scanner, et même pas d'appareil photo (c'est ça vivre avec presque rien ^^ )

Mais je te remercie des compliments et je suis heureux que ça t'ai plu ^_^
[/HRP]

Revenir en haut Aller en bas
Carotte
Meneur
avatar

Messages : 1254
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 25
Localisation : Ne te retournes pas.

MessageSujet: Re: Un rêve inclue forcément une réalité...   Lun 20 Déc 2010 - 1:21

[HRP] holaule on pe pa aggro a bnta normalen§ [HRP]

* Carotte qui passait pat là, s'attardât sur le parchemin d'un nouveau.*

- Tien, c'est pas à chier ce machin...

* Il tombât sur celui de Lynn.*

- Toujours à chercher la petite bête elle... Rolling Eyes Allez hop, un parchemin vierge, une plume de maître Corbac et voilllaa.

*Carotte se mit à écrire, puis relût à haute voie son parchemin.*

Maljour,

Malgré le côté papa pas là, maman partie, famille tuée (par Bonta de préférence), ton histoire reste agréablement narrée. Je serai un des premiers à dévorer les prochaines pages de cet oeuvre, si l'enutrof y met la main dessus.

Carotte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un rêve inclue forcément une réalité...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un rêve inclue forcément une réalité...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Portal 2 : du coop entre PC et PS3 ?
» pour ceux qui n'aiment pas forcément...
» CR Tours-Bourges => CR d'une pompe à vélo pas forcément bien réveillée...
» Un lézard qui flache et forcément venimeux ...
» Comment être sur de battre les Gogo de Luca au tournoi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG LPDC :: Public :: Salle de discussions :: La Chambre des visiteurs . :: Le fer val'hoire .-
Sauter vers: