RPG LPDC

Forum de la guilde Les Promesses Du Crépuscule du serveur Domen de Dofus .
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rose-Maudite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rose-Maudite

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 23/02/2011
Localisation : In-Trou-Va-Bleu

MessageSujet: Rose-Maudite    Mer 23 Fév 2011 - 23:47

[HRP ]

Malsoir tout d'abord, je me nomme Rose, je réside dans le nord de la France. J'ai actuellement 15 ans , en seconde, l'année prochaine je m'oriente vers une première Littéraire, plus ouverte sur le milieu artiste avec comme option Théâtre et Arts Plastiques . Ma plus grande passion est évidemment le théâtre que je pratique depuis l'âge de 7 ans, ce qui représente la moitié de ma vie. J'aime aussi imaginer des histoires, pour être plus tard écrivaine si possible, la poésie m'a aussi toujours beaucoup attirée ,il m'arrive parfois de creer des petits poèmes. Enfin plus tard j'aspire à devenir professeur des écoles, si le monde dans lequel nous sommes actuellement me le permet.
Etant une grande solitaire, je suis les 3/4 du temps seule, non pas que je n'ai pas d'ami(es) , c'est que je prefère d'avantage la solitude, c'est ce qui m'a poussé à prendre une Fécatte comme personnage de référence.

Pour ce qui est du Role Play je vous ai concocté un petit bout d'une histoire que j'ai imaginé dernièrement.
[ RP ]

Dans les pénombres de Brakmar, surgit une merveilleuse nouvelle au cours d'un soir, la condamnation d' Amayiro allait avoir lieu, et ce fut la réunification de tous les mauvais Dieux. Son sort était bel et bien scellé, c'était la prison à perpétuité, une fois qu'il fût enfermé , il sut qu'à jamais il y resterait. Tous les bontariens étaient devenus des moins que rien, tous fuyèrent la cité de Bonta, Et Oto Mustam le trône à son fils il laissa. En moins d'une semaine le monde fût englouti dans l'ombre, chaque lieu du continent était sombre, mais une petite troupe de rebelle, pensait qu'elle aurait la vie belle. Elle se faisait surnommer S-Poire, malheuresement elle finira tôt ou tard à broyer du noir...
Alors que l'hiver arriva, Rushu la troupe il retrouva, toute sa colère il montra, et l'un d'eux son âme il perda et l'autre son visage se brisa, et le reste se renda.
Une fois à Brakmar, Oto Mustam savait que plus personne ne lui résisterait et c'est pourquoi il décida de sortir son mythique livre de " la Légende Des Roses "et tout le monde se rassembla devant la Milice où il commença son discours :
" Mes enfants vous êtes réunis ce soir, pour l'honneur et la gloire de notre sublime cité qu'est Brakmar. Longtemps nous avons du faire face, à Amayiro et sa horde de limace, mais maintenant que la justice est faîte ces affreux rebelles du sacrilège vont faire office. Je vous invite à écouter attentivement ce récit que je vais vous compter, car pendant de très nombreuses années il fût caché, car si je suis là c'est grâce à deux térrifiantes Déesses dont leur nom n'est pas inconnu ce sont les deux Rose-Morte et Rose-Maudite. "
Il prit le livre et se mit devant Amayiro et commença la lecture à haute voix.

Chapitre I : Dés-Sang-Danse

" Nez-Sens "

Jadis dans une sombre nuit du coté de Brakmar,
Eut la merveilleuse naissance d'une affreuse barbare,
Il ne pouvait s'agir que de la démoniaque Rose-Maudite,
Dans les enfers sa destiné fut écrite.
Dès son arrivée dans Brakmar, celle ci savait d'or et déjà,
Qu'elle serait la terrible terreur des villageois,
Elle possédait une force surhumaine,
Qu'elle utilisait sans gène.
A sa tendre jeunesse,
Elle avait déjà acquis une énorme sagesse,
Mais avec tout de même une certaine maladresse,
Tel une Iopette jouant de toute sa finesse.
Mais un jour elle connaissa l'amour,
Qui changea sa vie au quart de tour,
Elle devint douce mais pas une chiffe molle,
Et elle l'aimait comme un folle.
Il s'agissait du ténébreux Sedah,
De jour en jour d'avantage elle l'aima,
Elle l'avait rencontré dans les Landes,
Où chaque jour il glande.
Un jour elle lui fit une lettre affectueuse,
Pour lui prouver qu'elle était vraiment amoureuse,
Elle indiqua son nom,
En l'écrivant de la plus belle des façons.
Elle y laissa tomber quelques larmes,
En espérant que ça ai son charme,
Elle la cloua sur son tableau,
Et la relisa sans cesse pour trouver de plus jolis mots.
Hélàs elle n'était pas douée pour ce genre de chose,
Elle en devenait triste et tout morose,
Mais celui ci l'aima pour ce qu'elle était,
Et non pour ce qu'elle voulait se faire passer .
A cet instant elle fut prit d'un drôle de sentiment,
Qui la rongea peu à peu et lentement,
C'était tout bonnement celui de la sincérité,
Qui la secoua de pleins pieds, son cerveau fut retourné.
Pour la première fois de sa vie,
Elle avait prit goût à celle ci,
Souhaitant se marrier,
Et avoir un avenir parfait.
Eiséop.


Ici, ce sont les écrits retrouvés sur un bout de parchemin, qui reposait dans l'ombre d'un tiroir, l'auteur de cet oeuvre était un certain Eiséop, d'après nos sources nous savions que pendant un moment il a eu la malchance d'être le script de la famille Divinante...


Il s'arrêta un moment et hurla, " Rose-Maudite aujourd'hui je te rends grâce à humiliant le reste des bontariens, qui ont malheuresement croisé notre chemin" . Puis il reprit la lecture avec toujours autant d'investissement.

Chapitre II : Jus-Melle

Une jeune écatte nommée Eca-Non, se retrouva enfermée dans la prison de Brakmar pour cause de tricherie contre la malicieuse Eca-Tueriz. Le Kapi-Teigne voyant Eca-Non s'ennuyer dans la cellule eut l'idée de lui faire lire un livre mystérieux qui venait des profondeurs de Brakmar.
Celle ci accepta dans l'unique but de voir son temps passer, et sa peine s'estomper, Kapi-Teigne lui lanca le livre, et avec ses reflexes elle le rattrapa. Une fois en sa possession elle tourna les pages et là, elle decouvrit à sa grande stupeur qu'il s'agissait d'un ensemble de poèmes sur une Sramette du nom de Rose-Morte , envoutée par le livre elle commenca à lire à haute voix ...


" Des-Mots-Niaque "

Je suis un être blaffard,
Qui est avide de pouvoir,
Qui n'a pas de reflet dans son miroir,
Tant ma vie est un vrai cauchemar.
On parle de moi comme une déesse,
Je terrorise la jeunesse,
J'erre en état d'ivresse,
Etant emplit d'une grande sagesse.
Je suis le noir absolu,
Et je n'ai qu'un unique but,
Celui d'être connu,
Dans toutes les rues.
Si vous êtes en travers de mon chemin,
Vous vous trouverez dans un sacré pétrin,
Vous serez depouillés de vos sous,
Et vous aurez la corde au cou.
Passant mes journées tapis dans l'ombre,
Ne sortant que durant les jours sombres,
Eternellement en manque d'amour,
Cuisant les enfants au petit four.
Je vis dans un autre monde,
Dans lequel tout est immonde,
Durant toute la nuit,
Je cherche à hanter vos esprits.
Une fois à l'intérieur,
C'est là qu'arrive vos malheurs,
Pênetrant vos plus beaux rêves,
Me faisant passer pour Eve.
J'aspire vos plus belles pensées,
Laissant place à la méchanceté,
Me nourissant de vos malheurs,
Afin que je puisse trouver mon bonheur.
Je suis le maître de pensé,
De tous les damnés,
Ceux qui n'ont plus aucune volonté,
Sont devenus mes poupées.
Je les manipulent avec aisance,
Changeant leurs apparences,
Passant le mal pour le bien,
Pour que je puisse accomplir mon destin.
Le but de ma requête,
Est d'assombrir vos êtes,
N'ayant aucun sentiment,
Je tue en ne jamais me lassant.
Si vous êtes adeptes de Satan,
Alors vous serez mes enfants,
Que vous soyez de ma légion,
Vivant de ma religion.
J'ai des convictions,
Que je suis avec passion,
Souhaitant que le monde dérive,
Faisant tout pour que ça arrive.
J'enferme les âmes pures,
Je n'aime pas les petites natures,
Avare de pouvoir, je veux un monde noir,
Tel en sera mon manoir.
Assouvir mon grand désir,
De voir ce monde mourir,
Et de voir le mien grandir,
Et les portes de mon royaume s'ouvrir.
Rose-Morte.
Eca-Non fut estomaquée elle resta bouche bée, c'est horriblement bien écrit, hélàs jamais des enfants doivent regarder ce texte...
Kapi-Teigne ria vous savez, Rose-Morte est légendaire,et ca sûrement pour des millénaires.Néanmoins nous ne savons pas tout sur son vécu,car je pense que pour certains elle est inconnue.Mais cependant il y a des faces cachées,qui doivent sans doute être dévoilées.Ceci faisant marcher notre imaginaire,souhaitant ainsi retracer son univers.Mais pour cela il faudrait un retour dans le temps,et à ce que je sache ce n'est pas pour maintenant. Alors laissons faire le temps,afin de pouvoir raconter à nos enfants.Ces légendes si belles soient elles ,pour qu'ils s'en souviennent même dans leur plus profond sommeil.
L'écatte tomba d'Enu après ces paroles et c'est alors que Eni vu ni connu elle s'echappa de la prison, mais Rose-Morte la trouva et lui enfonca un pieu avec son alléchant poison. Elle cria de toutes ses forces hélàs il était déjà trop tard, Rose-Morte avait déjà emprisonné le corps dans son manoir.


Oto-Mustam se coupa, et expliqua pour ceux qui ne savaient pas que Rose-Morte était la jumelle de Rose-Maudite. Ensuite il eut un petit moment d'hésitation, il ne savait pas si il devait lire ce chapitre car seul lui en connaissait l'existence. Mais comme il était question d'un évenement mémorable pour lui et tous ses semblables il continua.
Enfin je vais vous raconter l'histoire cachée depuis bien longtemps aux yeux de tous qui est celle ci , il bégaya.

Chapitre III : Nez-Sens K-Chez


Vers le mois de Descendre, dans la contrée de Brakmar, quelques individus attendaient ce moment tant attendu, c'était le fruit de la nature qui offrait à certains privilégiés de voir l'enfant de la famille Divinante La naissance de celui ci devait rester cachée, car si on le venait à découvrir l'identité , cela entrainerait de terribles choses.
C'est pourquoi l'enfant a été transporté dans les plaines des mercenaires, où les mercenaires avaient comme mission de garder l'enfant en lieu sûr.
Le nouveau né était une charmante Fécatte au nom de Rose-Café ce nom était une façon de savoir à qui elle appartenait tout en étant discret pour les inconnus, et c'est à l'âge de ses 16 ans qu'elle fût donc majeure.
Les mercenaires n'avaient plus le droit de la protèger comme l'indiquait la loi du 7 Descendre, onc elle due quitter le logis du mercenariat et alla chercher la tranquillité dans l'arbre d'Hakam.
C'était une brillante musicienne et ses talents de poésie et d'écriture ne passa pas inaperçu aux yeux de certaines personnes ....
Habitante de la contrée de l'arbre Hakam elle savait que les meupettes étaient de fabuleuses chanteuses, c'est pourquoi elle décida un jour d'aller voir certaines d'entre elles afin de composer avec leurs instruments et surtout en savoir plus sur la légende de leur trésor.
Alors qu'elle allait sur le chemin de la maison des meupettes, un êtrange bruit surgis de nul part, Rose-Café tomba dans une trappe étroite , elle se releva et tenta de soulever les barreaux qui lui laisser un peu d'air pour respirer.
Quand tout à coup une horde de meupette arriva, la reine de celle ci, rigola au nez de Rose-Café et commença son discours ....

" Cure-Yo-Si-T "

Un jour on m'a dit arrose ton jardin secret,
Tu vas pouvoir y voir pousser,
Tout au long de ta vie une solide connaissance,
Que ne personne n'a à la naissance.
Nous sommes la voie de la sagesse,
Tout ce que n'a pas la jeunesse,
Le Poolay nous acclame,
De toute son âme.
Sur le haut de l'arbre d'Hakam,
Nous savons garder notre calme,
Nous tenons un fameux trésor,
Orné d'or, que détient notre mentor.
Sa trouvaille est signe de bénédiction,
Tant les roublards le recherche avec conviction,
Hélàs c'est qu'une invention,
Le trouver donne la mort avec compation.
Les créateurs ne sont d'autre que les Craqueleurs,
Qui ont enfermés dans leurs coeurs,
Le plus grand des malheurs,
Que des personnes ont cherché des heures.
Si vous tentez de vous le procurer,
Vous jouerez avec votre vie,
Et votre dernier souffle se sera envolé,
Sans même avoir profité.
Il est caché, dans l'antre de la pensée,
Egaré dans la conscience troublée,
Le trésor se trouve dans l'âme,
Et pour le trouver il suffit de garder son calme.

Meuh-Pet-La.
Elarom était un brillant sram connu pour son art de la dissimulation, et il avait pour ordre de surveiller Rose-Café et sans le savoir il fut le témoin du discours prononcé par la reine Meuh-Pet-La car elle savait que le présence de Rose-Café fût un grand danger pour sa horde, c'est pourquoi elle lui expliqua la signification de ce secret...

Après avoir entendu le discours Rose-Café rentre chez elle , plus déterminée que jamais à créer des textes en rapport à la légende du trésor des meupettes....
Elle arriva à la popularité et c'est ce que bien des personnes craignaient, elle composa avec sa meilleure amie Euphorica, celle ci resta cachée aux détriment de Rose-Café qui n'avait pas peur de s'afficher.


Chapitre IV : Soif d'Aimer

Sur le sable chaud de la plage de Sufokia, on pouvait voir les pichons se prelasser durant des heures, et le peu d'herbe était recouvert de sublimes fleurs. Une Enie que l'on surnommée Euphorica avait comme coutûme de venir chaque Sameudi , en ayant comme rituel de chanter pour le bonheur des étoiles de mer.
Son élément de prédilection était l'eau, depuis sa naissance elle baignée dedans, son cerveau n'était innondé que d'idée se reflètant sur celui ci. Les uniques admirateurs qu'elle avait pour chance d'avoir ne lui ressemblait guère, c'est pour celà qu'à cause de se dégout pour la vie et son existence sur Terre, elle décida un jour de prendre le large.
Son cap se nommé l'île de Paix-Eternel , où regnait le Semi-Dieu Nodiésop un être de petite taille ayant comme arme une triton et la foudra. Mais pour aller sur cette île il fallait faire un petit sacrifice, étant celui de sa vie pour prouver le profond amour envers Nodiésop.
Sachant pertinament qu'elle n'allait manquer à personne, et qu'elle voulait tant rejoindre le Semi-Dieu Nodiésop elle alla au devant de la plage Sufokia et fît ses adieux aux étoiles de mer et à sa meilleure amie Rose-Café . Et c'est alors qu'elle commença sa révélation...


" Eau-C-Ans "

Longtemps que je demeure,
Seule face à cet immense océan,
Agitée comme un coeur battant,
Avec l’impression que je me meurs.
Vous qui écoutez mes quelques vers,
Ce simple geste vous permez de me rencontrer,
Devant l’océan dont le souffle parfume l’air,
Puisque que vous êtes venu ici je vais vous parler.
Voyez vous, je demeure face au vent,
Me laissant bercer par son chant,
Il me console, mais je ne suis pas à mon aise,
Car ici j’attends que mes plaies s’apaisent.
Regardez, je suis comme ce rocher,
Rugueuse, tordue et ébréchée,
Mon coeur est torturé,
Et l’océan, je ne cesse de contempler.
Voyez, cependant comme le vent,
Peu à peu lisse et poli ce rocher,
Il en va de même pour mon coeur blessé,
Le vent sèche et poli ses plaies avec le temps.
Regardez, avec le temps mes douleurs font silence,
Quand tout sera terminé, que le vent aura tout lissé,
Je prendrais la mer, et partirais sous le ciel étoilé,
Et c'est dans le vide que je me balance.
Frôlant à toute allure cette descente,
Refoulant toutes mes émotions,
Qui depuis fort longtemps me hante,
Retombant dans le fond avec les poissons.
Me noyant d'ivresse désertique,
Les méduses s'agrippant à moi me pique,
Mais étant brisée de l'intérieur,
Je ne ressens plus rien à l'extérieur.
Eprit dans une tornade magistrale,
Devant le sentiment de l'amertume je cale,
Me montant peu à peu au travers du gosier,
Je m'efforce de ne rien relâcher.
Malgré cela ma peine perdure,
Rien n'est plus fort que tout ce que j'endure,
Je suis belle et bien condamnée,
A vivre dans le fond de l'océan parmis mes plaies.
De part ma mort, je fus libérée,
Du chant de Morphée par lequel je me suis fait envoûter,
Mon corps remontera à la surface,
C'est ce qu'il en restera de ma seule trace.
Tandis que mon âme s'envolera vers les cieux,
Là où m'attends beaucoup mieux,
C'est au coté du sublime Dieu,
Que je vivrais un éternel heureux.
Euphorica.


Rose-Café est l'unique personne qui a entendu les dernières paroles d'Euphorica avant de rejoindre l'île de Nodiésop. D'après ses sources elle mourra dans son profond sommeil, submergée par l'envie de l'autre monde.

Après la mort d'Euphorica, Rose-Café toutes les larmes de son corps elle coula, mais un soir on la captura, et son dernier poème que l'on retrouva fût celui là :

" Corps-Bi-Art "

Je me suis réveillée dans le noir complet,
Le bas de mes jambes je ne savais distinguer,
Mes bras autour de mon corps entrelacés,
N'ayant aucune idée d'où je me trouvais.
Des personnes autour de moi pleuraient,
Hélàs je ne pouvais guère leur parler,
Une peur soudaine monta en moi,
Et la terreur de l'ignorance m'étouffa.
Une chaine serra mes membres,
Et je compris que ce n'était pas ma chambre,
Peut être bien un cauchemar,
Mais depuis bien longtemps il démarre.
Ma posture raide et allongée,
Etait sûrement signe de paix,
Mon triste visage crispé,
Dans l'ombre fut caché.
Est ce que je dors ?
Ou bien suis-je sur mon lit de mort,
Des larmes sur ma peau coula,
Et ce fût l'extinction de ma voix.
Rose-Café.

Elle avait été enterré vivante par des personnes qui de nos jours sont encore bien vivantes . . .

Oto Mustam termina la lecture, et ce fût la fin de D'Amayiro qui sous le choc de l'histoire mourra.
Revenir en haut Aller en bas
Carotte
Meneur
avatar

Messages : 1254
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 25
Localisation : Ne te retournes pas.

MessageSujet: Re: Rose-Maudite    Jeu 24 Fév 2011 - 19:29

Malsoir,

Vos poémes sont superbes, à la hauteur de votre réputation.

C'est pourquoi, la seule "incohérence" sur laquelle je puis chercher la petite bête, c'est sur la petite présentation qui nous a été offerte.

Rose-Maudite a écrit:
[HRP ]

Etant une grande solitaire, je suis les 3/4 du temps seule, non pas que je n'ai pas d'ami(es) , c'est que je prefère d'avantage la solitude, c'est ce qui m'a poussé à prendre une Fécatte comme personnage de référence.


Pourquoi une guilde?

Voila.

Sinon, je me souviens d'une candidature chez les Mayas ( Que voici ), et je me demande, si ça n'est pas part dépit que vous cherchez à rejoindre nos rangs.

Je me souviens aussi d'une Rose qui brillait aux concours des PPP, je voulait savoir si une participation d'une Rose plutôt qu'une autre est prévue / envisageable.

En attente des autres intervenants sur ce magnifique parchemin, je vous annonce une tendance à soutenir votre période d'essai.

Carotte.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rose-Maudite

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 23/02/2011
Localisation : In-Trou-Va-Bleu

MessageSujet: Re: Rose-Maudite    Jeu 24 Fév 2011 - 20:06

Malsoir Carotte,

Alors comme je l'ai mentionné il est vrai que j'aime la solitude, cependant parfois trop de solitude tue la solitude pour ainsi dire, c'est pourquoi je souhaite une guilde, de plus je suis déjà dans plusieures guildes et cela me convient parfaitement.

Après pour mon intégration dans la guilde de Maya Krima, j'ai voulu être dans celle ci car j'aimais le côté sombre leur façon d'être et tout ce qui s'en suit, et non ce n'est pas par dépit que je souhaite rejoindre la votre.
J'ai simplement quitté celle la pour aller avec un ami de longue date qui est revenu jouer, et je pensais même demander à retourner chez les Mayas avec un autre personnage mais ça reste à voir.

Ensuite oui je suis bien Rose la fécatte qui fait les concours de la Prime à la Rime et d'autre encore, mais je n'ai pas compris votre question par rapport à " je voulait savoir si une participation d'une Rose plutôt qu'une autre est prévue / envisageable. " .

Non justement pas de soucis là dessus, je ne vais pas quitter la guilde, si il y a peu d'activité durant une petite ou longue période, enfin je choisis mes guildes en fonction de la personnalité et la façon d'être des membres, c'est pourquoi je souhaité venir dans la votre.
Comme vous le savez je suis souvent dans la maison des mercenaires, et j'ai souvent regardé le comportement des personnes de votre guilde, c'est pourquoi en aucun cas je la quitterai si j'étais prise bien sûr.

Voilà en espérant avoir répondu à vos attentes, Rose.



Revenir en haut Aller en bas
Lynn'Sha

avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 28
Localisation : perdu sur Frigost, à la recherche de l'Obsidiantre pour lui faire la peau

MessageSujet: Re: Rose-Maudite    Ven 25 Fév 2011 - 19:09

Une pile de Grimoires ancien dans les bras Lynn’Sha traversait d’interminables allées débordantes de parchemins poussiéreux d’un pas pressé à la recherche d’une quelconque sources de lumière, impatiente de commencer la lecture de ses trouvailles.

Certes les ténèbres de sa bien aimée Brakmar étaient de toute beauté, mais la lumière crépusculaire qui y régnait ne trouvait pas la force de percer les vitres sales de la vieille bibliothèque.
Exaspérée La jeune iop finit par déboucher sur le comptoir du vieux Jean-Sol Patre.

Vissant ses lunettes sur son bec de hibou, ses yeux pochés de fatigue et son air maladif ne parvinrent pas à dissimuler le regard pétillant qui commençait à naitre, accentuant ses rides.

- « Eh bien eh bien, quel est donc cette injustice qui vous révolte au point de vous donner cet air si remonté jeune demoiselle. » la taquina le vieux hibou de sa voix chevrotante.

- « C’est un manque inadmissible de lumière convenable qu’il y a dans votre vieille boite à papier, vieux plumeux ! » le raillât t’elle sur un ton non dépourvu d’humour.

- « Ci ce n’est que cela profitez donc de la mienne » réplica t’il d’un ton faussement bougon, indiquant un bout de table débordant de recueil et de lettres éparpillé sous la lumière chaude d’un globe lumineux.

En tentant de libérer un peu d’espace au milieu de ce fourbi poussiéreux une pile de livre aux reliures ouvragés chuta à l’autre bout de la table. Le bibliothécaire laissa alors échapper un roucoulement indigné.

- « Faites un peu attention voyons ! vous rendez vous compte de la valeur inestimable de ces ouvrages ! Ceux-là on été calligraphié par le clergé de Rushu à l’époque d’Hyrkul lui-même ! »

Alors que Lynn’Sha ramassait les grimoires rependu sur le sol en marmonnant quelque chose sur la calligraphie et les hiéroglyphes des bwork l’un des ouvrages attira son attention. La gravure d’une rose rouge enlaçant une rose noir apparaissait sous forme de fragments délavés là ou la couverture était intacte.
Une fois la pile de livre accidenté retournée à sa place sous l’œil accusateur du bibliothécaire Lynn’Sha récupéra discrètement l’étrange grimoire.

Approchant le vieux recueil ouvragé de la lumière du globe elle pu distinguer le titre du recueil : « La Légende des Roses ».

Intriguée par la nature de l’ouvrage Lynn’Sha libéra la couverture de sa fermeture et commença immédiatement à dévorer le contenu de ces pages craquantes jaunies par les ans.

[HRP]

Malsoir Dame Rose,

Après m’être attendris de l’histoire de Rose-Maudite, après m’être effrayé de la terrible Rose-Morte, après m’être émerveillé des découvertes de Rose-Café et enfin après avoir pleuré la tragédie d’Euphorica ; Je peux t’assurer que cette histoire saupoudrée de poésie est à la hauteur de tes promesses.

Je serais donc honoré de te voir entrer parmi nous autres promis, en espérant que notre humble guilde sera à la hauteur de tes attentes.
Cordialement, Lynn’Sha.

PS: Quand Carotte parlait d'échanger une rose par une autre, il se demandait si il était possible que Rose-Maudite participe au concours de poésie ^^.

[/HRP]


Dernière édition par Lynn'Sha le Mar 1 Mar 2011 - 11:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Irishe

avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 24
Localisation : Près d'un de mes percepteurs.

MessageSujet: Re: Rose-Maudite    Ven 25 Fév 2011 - 22:22

Irishe arriva au Quartier Général des Promis et vit un parchemin posé sur un bureau à la lumière d'une torche. Il prit place sur une chaise et le lut d'une seule traite.

Après quelques minutes, le jeune sacrieur reposa le parchemin et en guise de réponse marqua sur le bureau:
"Clair, nette et précis. Je suis pour."

Et il repartit pour de sombres aventures, le sourire au lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Rose-Maudite

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 23/02/2011
Localisation : In-Trou-Va-Bleu

MessageSujet: Re: Rose-Maudite    Dim 27 Fév 2011 - 18:21

Malsoir,

Je voulais tout d'abord vous accorder mon remerciement pour vos réponses par rapport à ma candidature.

Pour ce qui est d'une autre Rose au sujet de la Prime à la Rime, c'est fort possible, mais cependant je ne peux y participer que durant les vacances scolaires.

Féca-micalement Rose.
Revenir en haut Aller en bas
Evidran



Messages : 2
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Rose-Maudite    Dim 27 Fév 2011 - 21:27

Evidran par quelques recommandation mais avant tout par curiosité jetais un œil dans les nouvelles lettres de candidatures, après s'être intéresser a la lettre de Rose-maudite, et après l'avoir lu, il se hâta de lui répondre et accrocha un feuillet sous la lettre de candidature :

Il est mirifique, de pouvoir lire des lettres de candidatures tels que la votre, je suis très impressionné par la densité et la richesse de cette lettre.
En revanche, il est dommage de ne pas avoir laissé transparaitre plus que ça vos motivations...
Quoi qu'il en sois, la beauté de ces lettres m'a horriblement subjugué, je suis donc pour.

(En revanche, un seul petit truc que j'ai vu, c'est la présence de "Satan" c'est assez dérisoire mais, il n'existe pas dans dofus Mad )
Revenir en haut Aller en bas
Cadael
Bras droit
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 25
Localisation : chez ta soeur.

MessageSujet: Re: Rose-Maudite    Lun 28 Fév 2011 - 13:11


*baîlle et traîne des pieds jusqu'à l'antre crépusculaire
Eh béh... Encore une lettrée... Ca va nous changer des bworks qui souillent le sol de cet endroit. Encore un peu et on pourrait presque dépasser le cap des 50% d'alphabétisation...


( et comment dire non à une future L... Bienvenue, camarade! \o/ )

Avant de dire quoi que ce soit et comme j'ai dormi un peu trop longtemps pour savoir de quoi il en retourne quand à ta candidature, si tu passes encore par ici de temps en temps c'est avec grand dégoût que je te proposerai un verre à la taverne du chabrulé, histoire de voir.
à bon entendeur..

(/w Cadael)
Revenir en haut Aller en bas
Rose-Maudite

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 23/02/2011
Localisation : In-Trou-Va-Bleu

MessageSujet: Re: Rose-Maudite    Mar 1 Mar 2011 - 0:02

Malsoir,

Cadael et Evidran merci pour vos avis positifs, après si jamais Cadael vous souhaitez entendre d'autre histoire c'est avec déplaisir que je vous en parlerai.

Rose.
Revenir en haut Aller en bas
Carotte
Meneur
avatar

Messages : 1254
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 25
Localisation : Ne te retournes pas.

MessageSujet: Re: Rose-Maudite    Mer 2 Mar 2011 - 19:14

Il semblerait que le recrutement ai été effectué, malvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rose-Maudite    

Revenir en haut Aller en bas
 
Rose-Maudite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [DCA 2010] [40k]La force … heu …pas rose (désolé Salgin)
» Problème écran rose sur borne Arcades electronic.
» Epo dragoune rose
» nez rose clignotant....
» tous sauf Rose et les lovabulls !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG LPDC :: Public :: Salle de discussions :: Antre Crépusculaire [Recrutement Ouvert] :: Les Elus Rouges .-
Sauter vers: